Successful national MM-programmes and MM-status reports
Language:     en | de | fr | it | hu
ECOMM website allinx feedback subscribe unsubscribe fullscreen news archive
 


Cher lecteur,

Les pays européens diffèrent en de nombreux points, également en ce qui concerne la management de la mobilité (MM). Pour saisir ces différences tout autant que ces points communs, EPOMM réalise des panoramas du MM (les MMMs pour Mobility Management Monitors ). Les MMMs donnent un état de l'art du MM dans le pays. Cette lettre électronique s'intéresse aux récentes mises à jour des différents MMM ainsi qu'à l'analyse comparée à venir qui en sera faite (EU-MMM). Nous aborderons aussi quelques fructueux programmes nationaux dans le domaine du conseil et du financement, de l'établissement de réseaux et du MM pour les écoles.

 

 

27 nouveaux rapports nationaux sur le MM en ligne

En novembre dernier, 27 pays ont mis à jour leur MMM, constituant ainsi une source riche d'informations à jour sur le MM. Ces versions à jour sont disponibles sur le site d'EPOMM. Nous vous invitons à prendre connaissance du MMM de votre pays afin d'acquérir une bonne vision de ce qui se passe dans le domaine du MM de votre territoire. N'hésitez pas à contacter la personne ou l'organisme en charge de la redaction du MMM pour lui addresser vos commentaries. Le detail de ce contact est disponible sur le site d'EPOMM dans la section dédiée aux pays.
Lire les MMM des autres pays permet, par ailleurs, d'apprendre et de s'inspirer des experiences des autres. Les MMM donnent des points de repère concernant la gouvernance et la mise en oeuvre du MM, les tendances et futurs développements et fournissent une liste de contacts travaillant sur le champ du MM dans 27 pays européens différents.

 

 

A venir : l'analyse comparative européenne des MMM

Les mises à jour annuelles des MMMs permettent de suivre les développements du MM dans chacun des pays et de voir les tendances globales. Afin de faciliter la visibilité de cette information, le futur EU-MMM (analyse comparative européenne des MMM) mettra au sein d'un document unique l'ensemble des informations. L'édition de cette année mettra le focus sur les nouveaux développements du MM ainsi que sur quelques tendances intéressantes. Par exemple, les pays qui sont les plus avancés sur le sujet du MM semblent confirmer leur position en développant de nouveaux concepts et en promouvant des idées qui marchent dans d'autres pays (par exemple le cas des Pays-Bas avec la démarche «travailler et se déplacer intelligemment», cf plus bas le chapitre sur le pouvoir du fonctionnement en réseau dans la newsletter). De nombreux pays de l'Europe de l'Est où le MM était moins développé, semblent avoir fait des progrès considérables sur le plan local. En Pologne par exemple, les services de location de bicyclettes sont en cours d'installation dans trois nouvelles villes, au regard de l'expérience positive de la ville de Cracovie. En Slovaquie, la ville de Bratislava a recruté des conseillers vélo pour booster la promotion du vélo dans la ville.
Le EU-MMM va également mettre à l'honneur des exemples de bonnes pratiques, en soulignant les succès/faiblesses, ainsi que les bénéfices sociaux et économiques des mesures du MM. Une attention spéciale sera donnée à l'utilisation d'indicateurs, tant quantitatifs que qualitatifs pour évaluer les mesures et l'activité du MM. En résumé, le EU-MMM va être une publication intéressante à lire!

 

 

Des programmes nationaux de MM qui marchent!

Nous avons sélectionné des programmes nationaux de MM qui par leur évaluation peuvent facilement démontrer de leur efficacité. Il y a trois principaux sujets autour desquels ces programmes sont organisés:
  • la réduction des émissions de CO2 par le conseil en mobilité et le levier économique;
  • la puissance du fonctionnement en réseau;
  • et le MM pour les écoles.
 

Les programmes de réduction des émissions de CO2 par le conseil en mobilité et le levier financier


Les partenaires autrichiens de klima:aktiv












Un bon modèle de programme national de MM est le programme klima:aktiv mobil. Le programme offre un support à toutes parties prenantes, des entreprises aux services publics en passant par les opérateurs touristiques, les aménageurs et les écoles, en fournissant des consultations gratuites et en finançant une grande variété de mesures du MM. Depuis son démarrage en 2004, plus de 1800 projets ont permis d’économiser 450 000 tonnes de CO2 par an. Les partenaires, comme les quantités de CO2 économisées, sont représentés sur une carte. Une des forces du programme est son évaluation. Non seulement chacun des projets financés est évalué, mais aussi le programme dans son ensemble réalise une évaluation indépendante et positive (voir la présentation donnée à ECOMM 2011). e programme se termine en 2012, mais sa continuation est vraisemblable puisqu’il fait partie du programme plus gobal klima:aktiv et bénéficie d’une notoriété établie.

Inspiré de la démarche klima:aktiv mobil, le programme allemand « Effizient mobil » (2008-2010) s’est donné pour objectif d’augmenter l’utilisation des mesures du MM par du conseil et de la concertation. Le programme a commencé par la mise en place de 15 réseaux régionaux. Durant cette période de 3 ans, 108 entreprises, collectivités, écoles et hôpitaux ont reçu une prestation complète de conseil en mobilité incluant une estimation de la quantité de CO2 qu’ils pourraient économiser en mettant en place des mesures du MM. La réduction potentielle de CO2 de l’ensemble du programme d’actions a été estimée à 23 567 tonnes p.a (pour en savoir plus sur l’évaluation, consultez le site Internet (en Allemand) ou la présentation donnée à ECOMM 2011.

Aux Pays-Bas, le financement du programme MKB-vouchers permet à des TPE et PME de candidater pour bénéficier d’une prestation d’un conseiller en mobilité pour le diagnostic. Le programme avait une durée d’un an et a concerné plus de 70 000 employés de TPE et PME. Environ 70% des entreprises participantes ont commencé à utiliser le conseil en mobilité pour mettre en place et améliorer une façon « intelligente » de se déplacer. Du fait de son succès, le programme sera poursuivi en 2012.

Avec le programme Smarter Travel Workplaces programme (2009-2020), l’autorité nationale de transport irlandaise sensibilise un nombre croissant d’entreprises à la mise en place de mesures de MM en vue d’une mobilité durable de leurs employés. Le programme offre du conseil en mobilité gratuit, des outils en ligne d’incitation pour les employés, une calculette et un tas d’autres informations intéressantes (plus d’informations, en consultant leur site. En septembre 2011, plus de 95 employeurs du secteur privé et public se sont engagés dans le programme représentant environ 235 000 employés et étudiants. Mi 2012, le programme impliquera les plus gros employeurs d’Irlande (représentant 250 000 employés).

En 2011, un programme national a débuté en Espagne. Le plan d’actions espagnol “Economie et efficacité énergétique” (IDAE, 2011-2020) offre un support financier aux collectivités locales pour mettre en place des PDU, du vélo en libre service et des études de faisabilité sur le MM. Dans le cadre du programme, les entreprises, ainsi que les centres commerciaux et les centres de loisir peuvent demander une aide pour développer des PDE et des expérimentations pilote. Des aides sont aussi possibles pour des outils en ligne d’information sur les transports publics. Selon une estimation réalisée, en 2020, l’ensemble de l’action IDAE, incluant plus que les précédentes mesures mentionnées de MM, permettra une économie d’énergie de 19% dans le secteur des transports. Si toutes les actions sont menées à terme, IDAE pense que cela économisera 31 177 000 tonnes de CO2 pour le seul secteur des transports.
 

Le pouvoir du fonctionnement en réseau








Partager les bonnes pratiques, apprendre des autres, établir des contacts prometteurs,… les bénéfices du fonctionnement en réseau sont bien connus. C’est pourquoi dans de nombreux pays les plate-formes et le fonctionnement en réseau sur le MM ont été établis avec le soutien des gouvernements nationaux. Le succès de ces plate-formes reflète l’augmentation du nombre de participants et l’influence que ces réseaux ont à mettre le MM à l’agenda des gouvernements. Au Royaume-Uni, ACT TravelWise, ciblant principalement les collectivités, et Ways2work ciblant les entreprises, sont deux bien connus exemples de réseaux qui fonctionnent. Aux Pays-Bas, la plate-forme Smart Working Smart Travel, un partenariat piloté par 52 employeurs (B50 (en néerlandais)), 16 régions, le gouvernement national et les syndicats et associations d’employés et des TPE et PME, s’est donné pour objectif de faire travailler 1 million d’employés néerlandais de manière intelligente (télétravaillant, voyageant par des modes durables) d’ici la fin 2012. La campagne « nouvelles façons de travailler » est l’un des outils pour atteindre ce but. Les résultats de 2011 a montré qu’environ 1 million d’employés(14%) ont eu connaissance de la campagne et 43% d’entre eux ont commencé à réfléchir aux nouvelles façons de travailler.

Dans le cadre d’EPOMM et du projet européen EPOMM-PLUS, des réseaux similaires ont été initiés dans 21 pays européens. Vu le nombre croisant de participants aux conférences nationales, ces réseaux ont le potentiel de devenir des vecteurs puissants de promotion du MM dans leur pays.
 

Les programmes de MM pour les écoles



De nombreux pays ont investi dans les programmes de MM pour les écoles. Les résultats d’évaluation de ces programmes, bien que non disponibles à large échelle, offrent d’utiles retours pour des initiatives futures. Le rapport final du programme «initiative pour se déplacer vers les écoles » décrit les effets de ce programme anglais du MM visant à réduire la dépendance à la voiture pour les déplacements vers les écoles. La description des actions et des études de cas dans le rapport d’évaluation des programmes irlandais « Green-Schools Travel », est une bonne source d’inspiration dans cette thématique.

Démarré en février 2012, le réseau Traffic Snake Game Network offre un support aux autorités qui veulent mettre en lace le jeu sur les déplacements du « serpent » dans leur pays, ville ou localité. Le jeu a montré qu'il était une campagne très efficace pour encourager les enfants à travailler dans les écoles primaires dans un environnement de qualité. Grâce au projet européen CONNECT, la campagne a été mise en place dans 295 écoles de neuf pays différents, concernant plus de 70 000 enfants. Après plus de 3 ans de campagne, un total de 825 000 kilomètres de voiture ont été économisés, ce qui est équivalent de 135 tonnes de CO2. Plus de résultats peuvent être trouvés dans le rapport de suivi et d'évaluation.

 

 

Evénements à venir

 
  • 18ème conférence internationale sur les transports urbains et l'environnement
    14 - 16 mai 2012 - à Coruna, Espagne
    more information

  • ECOMM 2012
    12 - 15 juin 2012 - Francfort, Allemagne
    ecomm2012.eu

Pour plus d'événements, allez sur le calendrier d'EPOMM.

 

 
ECOMM website allinx feedback subscribe unsubscribe fullscreen news archive